Déjà un an en Ontario !

Voilà presqu’un an que je n’ai pas réellement écrit quelques lignes sur ce blog. Voilà, à quelques semaines près, un an que nous avons fait nos valises pour quitter la province du Québec et ses lois restrictives sur l’éducation à domicile pour nous tourner vers la province de l’Ontario si ouverte aux multiples alternatives éducatives.  Choix familial que nous avons fait malgré les compromis afin de poursuivre dans la lignée de nos pensées et de notre mode de vie : être en adéquation avec ce que l’on pense et ce que l’on est.

Cette année fut une année de  »pause » dans bien des domaines.  Une année où la vie nous a dit sans négociations possibles  »stop, on ralentit, on respire, on observe et on lâche prise ». Tant pour des raisons personnelles que par obligation sanitaire due au Coronavirus, les 12 derniers mois ont donc été sous l’emblème du ralentissement et de la réflexion.

Les Caboches apprécient leur vie en Ontario et sont souvent surpris, nous y compris, de constater à quel point l’éducation à domicile est bien vue chez les anglophones. Les municipalités et plusieurs organismes offrent même des activités spécifiquement pour les enfants d’école-maison ! Personne non plus ne nous demandaient pourquoi les enfants n’étaient pas à l’école en pleine semaine et s’exclamaient plutôt en disant :  »Oh ! You are probably homeschoolers ! You’re lucky guys ! ». J’avoue cela fait changement du Québec où partout où nous allions nous nous faisions demander pourquoi les enfants n’étaient pas à l’école… et c’était reparti à chaque fois pour une explication. Oui je prenais le temps d’expliquer avec enthousiasme aux gens à quel point faire l’école-maison pouvait être enrichissant et libérateur… parce que je voulais que les gens soient mis au courant et sensibilisés à cette façon de vivre.

Le réseau des enfants d’école-maison de notre nouvelle région est aussi très actif. Plusieurs activités sont proposées et nous avons été accueillis à bras ouverts par des familles tolérantes, chaleureuses et fort sympathiques tout comme le réseau d’école-maison au Québec soit dit en passant.

Alors simplement pour conclure, nous n’avons aucun regret d’avoir osé déménager. Nous savourons quotidiennement notre liberté sans avoir de comptes à rendre, sans obligation d’entrer dans un moule qui ne nous correspond pas. Les Caboches apprennent en fonction de leurs intérêts et dans le respect de leur rythme. Le jeu fait encore grandement partie de la vie de plusieurs de mes enfants et d’autres se concentrent sur leurs passions. Pas d’horaire, pas d’obligations, nous avançons au gré de ce que chaque jour nous apporte. Ils grandissent dans un terreau fertile loin du façonnage scolaire. Dans quelques semaines la rentrée scolaire aura lieu en Ontario, dans des conditions sanitaires obligatoires ma foi discutables. Nous sommes heureux de ne pas avoir à gérer cette réalité grotesque et de poursuivre en douceur nos apprentissages en famille.

De nouveaux projets sont en cours avec Les Caboches. Des projets de vie de plus en plus en harmonie avec nos rêves, avec ce qui nous anime, avec ce en quoi nous croyons. Des projets qui, nous l’espérons, assureront à nos enfants un avenir sécuritaire et paisible.

À suivre…

 

Une réflexion sur “Déjà un an en Ontario !

  1. CarineR dit :

    Merci pour ce retour, c’est très intéressant et cela donne envie de vivre en Ontario…mais on vit en France ! Comme j’aimerais ne pas avoir de comptes à rendre aux inspecteurs et que mes enfants soient plus libres. Tout pareil, je suis heureuse que mes enfants n’aient pas à subir les restrictions ridicules liées au covid à l’école…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s