Une journée Entre Chien et Loup

L’hiver est là, à nos portes. Déjà bien installé dans certaines régions du Québec, plus timide dans d’autres. Les premiers flocons de neige qui instillent des étoiles dans les yeux de mes enfants, les bottes et les combinaisons d’hiver ressorties, les p’tits nez qui coulent et les bouts de pieds qui gèlent, c’est reparti pour une saison hivernale, ma foi plus douce dans la grande région de Montréal, qu’à bien des endroits où nous avons habités !

L’hiver peut être long si nous ne faisons aucune activité extérieure. Un de mes rêves depuis que je vis au Canada était de tenter l’expérience d’une sortie en traîneau à chiens. Étant donné que nous ne faisons plus de cadeaux matérialistes à Noël et que nous optons pour offrir des expériences et du temps en famille, l’idée d’offrir cette activité à deux de nos enfants coulaient de source ! (je jubilais rien qu’à l’idée de vivre ça avec mes enfants et mon conjoint !). Rêve de touriste (que je ne suis plus depuis longtemps) ou pas, l’an dernier cette journée s’est ajoutée à la liste des grands moments de ma vie !

DSCF3033

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés au coeur des montagnes du Fjord du Saguenay non loin du réputé village de L’Anse-St-Jean. Cette petite entreprise nommée Entre Chien et Loup est tenue par un sympathique couple : Vanessa et Goulwen. Ils possèdent deux meutes et ont à coeur le bien être de leurs chiens. Ici, pas question de les faire travailler à l’arrache pour le bonheur des touristes. Le chien est roi ! Respectés dans l’essence même de leur nature, les deux meutes fonctionnent selon les principes naturels de la hiérarchie et ont totalement acceptés leurs maîtres au sein de leurs meutes. Les chiens ont droit à des sorties libres tous les jours ou presque, ont un régime spécial leur attribuant tout les nutriments dont ils ont besoin pour accomplir leurs exercices physiques ainsi que pour leur donner l’énergie nécessaire afin de vivre à l’extérieur durant tout l’hiver. Acceptés et aimés tels qu’ils sont, ces chiens évoluent dans un contexte où l’harmonie entre l’homme et le chien est clairement présente.

DSCF3062

 

Une fois arrivée sur les lieux, il n’était pas question de partir en traîneau sans avoir reçu un cours 101 de promenade en traîneau à chiens ni de partir avant même d’avoir rencontré les chiens. Il faut savoir que les chiens peuvent se blesser si nous ne faisons pas les choses correctement ! Goulwen nous a donc invités à entrer dans l’enclos où sa meute se reposait et à entrer en contact avec les chiens. Durant cet instant assez long, le propriétaire observait les clients et ses chiens… cela lui donnait des indices sur quels quadrupèdes choisir pour monter ses attelages. Suite à quoi, nous avons aidé Goulwen à faire les attelages en lui amenant les chiens qu’il nous indiquait. Une fois les chiens attachés, les enfants calés dans les traîneaux et les adultes les deux pieds prêts à accompagner les chiens dans leurs efforts, Goulwen, en tête, nous a donné le signal de départ !

28766269_159884688051073_5929683019097964544_n

28434532_184119929041150_2463199336649981952_n

Et c’était parti pour une merveilleuse, stimulante et magique aventure en pleine nature ! Voir les chiens tirer et travailler ensemble, entendre les skis du traîneau glisser sur la neige, être entourée d’un tel paysage d’hiver féerique et me sentir libre, en contact avec la nature… difficile de décrire les émotions que je vivais ! Les enfants étaient sans voix et impressionnés de voir tant ardeur de la part des chiens pour suivre leur maître !

C’était magique et inoubliable !

28433857_540854592981502_1928064862747885568_n

 

DSCF3056

 

Après notre grandiose randonnée, c’est le sourire aux lèvres que nous avons détachés les chiens, un à un, afin qu’ils reprennent place dans leur immense enclos. Nous leur avons servi de grands bols d’eau et surtout nous les avons câlinés et remerciés de nous avoir offert une si grandiose expérience ! Est venu ensuite le temps de les nourrir afin qu’ils reprennent des forces… mais attention, les chiens ne se jettent pas sur leurs gamelles de viande crue… Chez Entre Chien et Loup, c’est Goulwen qui donne l’autorisation de manger. C’est ainsi que nous avons assisté à un moment riche en intensité : les chiens, devant leurs gamelles pleines, avaient faim ! Ils étaient tendus, certains étaient calmes, d’autres, les plus jeunes, excités, mais ils étaient tous prêts et attentifs au signal de Goulwen. Tous assis en cercle, le maître au centre, le silence régnait ! Et c’est au son calme et posé de Goulwen que tous les chiens ont plongé le museau dans leurs gamelles pour dévorer leur repas mérité ! WOW !

28436285_2063657823906959_5293167431311687680_n

28764727_220133468543335_3983504733074620416_n

Nous sommes repartis, le coeur gonflé de joie, les yeux rayonnant et la tête pleine de souvenirs. Les deux Caboches qui ont partagé cette journée avec nous, nous parle encore de cet événement ! Mieux qu’un jouet, ils garderont en tête durant de longues années cette randonnée hivernale qu’ils ont reçu en cadeau de Noël ! Vivre et partager ensemble des expériences ont plus de valeur à nos yeux qu’un jouet qui croupira dans le fond d’un placard. Les Caboches ont appris beaucoup cette journée-là sur le monde canin, sur ce sport de glisse et sur la relation entre l’Homme et la Nature.

28765572_235276277040517_863945711111110656_n

 

Je vous recommande sans aucune hésitation Entre Chien et Loup pour la qualité des expériences qu’ils offrent, pour le respect et l’amour qu’ils donnent à leurs animaux et pour la beauté des lieux !

http://entrechienetloup.ca/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s