Le plaisir continu intarissablement…

Rentrée scolaire 2017. Alors que depuis plusieurs semaines déjà l’atmosphère des rues à changé, que les magasins arborent des vitrines d’articles scolaires, de vêtements de marque, de matériel si  »indispensable » à notre survie en société, que les publicités annoncent qu’il est temps d’aller travailler, que le plaisir a assez duré, que les enfants sont tous revenus de vacances et reprennent peu à peu une routine bien cadrée afin d’être fin prêt pour le grand jour…

Nous partons.

   

Nous nous éloignons de cette frénésie dictée si naturelle et normale aux yeux de tous. Nous fuyons ce fonctionnement institutionnel dont les rouages sont lourdement et puissamment imprégnés dans nos cerveaux de bons citoyens. Nous rejetons l’idée que le plaisir et le jeu ne font pas partie de l’apprentissage et que seul le dur labeur, le lavage de cerveau et la récitation sont sources de succès…

Nous refusons.

 

Nous tentons de toucher la simplicité, de caresser l’authenticité, d’écouter le rythme de la vie qui bat en nous, de partager ensemble ce qui nous unit, cette éternelle force des énergies, de regarder le temps filer sans s’en inquiéter… parce que le temps ce n’est pas de l’argent… le temps c’est de la vie qui passe, c’est de l’amour qui se transmet. Le temps c’est une chanson douce qui nous rappelle inlassablement l’incommensurable chance que nous avons de vivre…

Nous savourons.

  

Alors, c’est bien loin des pupitres que nous avons vécu cette rentrée. C’est Rimouski la belle, avec son sous-marin Onondaga, son phare de la Pointe-Au-Père, son musée sur le naufrage de l’Empress of Ireland en 1914, son Parc National du Bic et ses merveilles qui fut notre enseignante. Nous avons exploré, touché, observé, écouté, et appris… tellement appris… pas de conjugaison, pas de lignes d’écriture, pas de problèmes de mathématique abstraits à résoudre… nous avons vécu tout bonnement, tout naturellement… car nous croyons fermement que c’est en profitant de chaque situation et de chaque événement que la vie nous offre, en attrapant les opportunités qui se présentent à nous, que les apprentissages se font et restent.

Nous apprenons.

 

 

Mes enfants sont-ils moins intelligents pour autant ? sont-ils moins cultivés ? sont-ils moins sociables ? sont-ils moins heureux ? je réponds dans la négative sans aucune hésitation à chacune de ces questions. Mes enfants sont bien plus qu’une dictée, qu’un théorème, qu’un examen, qu’une note, qu’un échelon dans un classement. Mes enfants sont libres… de réfléchir, de comprendre les choses à leur manière. Ils sont libres d’avancer à leur rythme sans comparaison, sans jugement. Mes enfants sont eux… et c’est à travers eux que j’apprends à découvrir qui je suis moi…

Nous vivons.

Libres d’Être.

 

2 réflexions sur “Le plaisir continu intarissablement…

  1. Julie de Crapaud Chameau dit :

    ❤ Très bel article ! Je suis tellement conditionnée que j’ai eu mal au ventre durant plusieurs jours avant la rentrée, et pourtant je ne vais plus à l’école, mes enfants n’y vont pas ni n’ont encore repris stylos et cahiers.
    Peut-être nous sommes-nous croisés à Rimouski.
    Au plaisir,
    Julie
    (les liens vers les photos Instagram semblent ne pas fonctionner)

    J'aime

    • dothy15 dit :

      Merci Julie ! Je te souhaite une magnifique année sans école à toi et à tes enfants. Pour instagram, tu parles des photos qui sont en widget sur le côté droit de la page ? car pour moi ça fonctionne… O_o

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s