Festival Gymkhana de Falardeau

C’est en ce 12 août 2017 que nous avons bravé le temps pluvieux pour assister aux 10 ans du festival Gymkhana donné à St-David-de-Falardeau, une petite commune au nord de Chicoutimi. Étant maintenant une famille quelque peu sensibilisée au monde de l’équitation grâce à la passion de l’aînée de la fratrie, nous avons découvert une nouvelle discipline de monte et de compétition équestre : le Gymkhana. Le Gymkhana est une discipline appartenant à la catégorie de l’équitation western et est surtout populaire en Amérique du Nord. Elle consiste à mettre à l’épreuve la rapidité et l’agilité du cheval qui doit effectuer plusieurs sortes de courses selon un modèle bien précis : la course de barils, le slalom, l’aller-retour, l’échange de cavaliers et j’en passe…

C’est donc les yeux éberlués par les prouesses tant équines que cavalières que nous avons observé avec beaucoup d’attention et d’excitation les diverses compétitions qui avaient lieu. Nous avons profité de moments de pause pour aller caresser les chevaux en attente de concourir ou d’autres ayant terminé leur journée. Les chevaux semblaient heureux de participer à l’événement. L’excitation était palpable et les chevaux totalement dévoués. L’ambiance était sympathique et décontractée. Nous avons même eu droit à la musique country et aux pas de danse en ligne !!! Nous n’avions jamais vu autant de cowboys rassemblés !

L’univers de l’équitation à selle anglaise est assez féminine, excepté peut-être pour les sauts d’obstacle à haut niveau de compétition. À l’inverse, l’équitation à selle western est plus masculine. Cependant, il y avait une belle représentation féminine sur la piste aujourd’hui. Les femmes et jeunes filles étaient tout aussi étonnantes que ces chers messieurs.

Le plus beau des chevaux, à mes yeux, restait le noble et robuste cheval de la Sureté du Québec. Quelle allure avec son cavalier en uniforme ! Un cheval calme, tout comme son acolyte, qui a pu profiter des maintes caresses de mes enfants… il en fermait les yeux !

Ma grande fille est revenue les yeux plein d’étoiles, avec une ouverture de plus sur les possibilités équestres qui s’offrent à elle dans un avenir certain.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s