En dehors des sentiers battus…

Nous sommes quatre. Quatre enfants qui chérissons la vie. Notre bonheur ? Nous le tricotons.

Nous grandissons en liberté, loin des clivages. Nous pensons sans limites. Nous rions sans retenue. Nous crions avec exagération. Nous exprimons nos besoins avec conviction. Nous nous inspirons de tout ce qui nous entoure. Nous découvrons le monde et ses mystères avec enthousiasme. Nous tombons et nous relevons avec fierté, prêts à recommencer. Nous socialisons dans la joie et le partage. Nous créons sans fin et imaginons avec allégresse. Nous aimons tendrement, affectueusement et surtout sincèrement. Nous vivons lentement au gré du vent sans le tic tac bourdonnant de l’emploi du temps.

Finalement nous grandissons en beauté comme des plantes qui s’épanouissent au soleil dans l’évidence même de leur propre nature. Pas besoin de se faire dicter comment apprendre, comment penser, comment réfléchir. Nous nous inspirons, nous écoutons, nous observons, nous apprenons parce que nous sommes des êtres d’apprentissage dès le début de notre existence. Notre plus grande force ? le jeu. Que cela n’en déplaise, le jeu est indissociable de l’apprentissage. Vouloir séparer les deux c’est comme dissocier la plume de l’oiseau. Notre deuxième force ? le temps. Nous avons le temps d’apprendre et de grandir heureux.

 

Dans notre grande et belle vie d’enfant, il n’y a pas de date limite pour savoir compter, lire ou encore connaître les capitales du monde. Nous assimilons ce qui nous intéresse au moment où cela nous intéresse. Nous acquérons nos aptitudes physico-intellectuelles au fur et à mesure de nos besoins d’enfants et non au bon vouloir des adultes dictant haut et fort ce qui est important de faire ou de savoir de ce qui ne l’est pas.

Certains parleront d’enfants Rois. D’autres diront de nous que nous sommes de futurs chômeurs incapables de s’adapter à la société. Les plus méfiants pourraient penser que nos parents sont négligents.

Nous leur répondons que note bonheur d’enfance est si bien entretenu qu’il va nous suivre tout au long de notre vie. Nous leur expliquons que nous avons une si grande capacité d’adaptation et d’autodidaxie que nous serons prêts à nous intégrer dans un milieu quelqu’en soit le domaine. Nous les éclairons sur le fait que seule notre volonté d’apprendre et d’évoluer sera suffisante à passer les échelons au besoin. Nous leur démontrons que notre épanouissement du moment sera comme le terreau fertile de la rose car le but de la vie n’est-il pas celui d’être heureux ? Nous serons des adultes fleuris, rayonnants, et satisfaits atteignant nos rêves de vie quelque soit le chemin que nous emprunterons. Enfin, nous leur racontons à quel point nous sommes aimés par nos parents et par tous les gens, petits et grands, qui gravitent de près ou de loin autour de nous. Que la présence constante des êtres chers qui nous entourent contribuent largement à notre sentiment de sécurité, à notre épanouissement et à nos apprentissages. Nous sommes choyés… et fondamentalement heureux de vivre. Nous respectons ainsi l’Être qui nous habite : la réussite et la joie ne peuvent alors qu’être au rendez-vous.

IMG_1333

 

 

2 réflexions sur “En dehors des sentiers battus…

  1. EB dit :

    Bravo pour ce magnifique texte. Notre fille a 5 ans et devrait entrer au Kindergarten à la rentrée, mais nous pensons finalement au unschooling. Les témoignages comme le votre nous donnent l’impression que c’est ce qui lui conviendra le mieux et renforce nos convictions pour les défendre auprès de certains de nos proches qui seront certainement réticents. Merci! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s