Quand le unschooling fait réagir…

Ce soir je tiens à m’adresser spécialement à vous, chers internautes et pour certains chers amis, qui me lisez. Le dernier article sur le un-schooling « Tout ce que mon fils ne sait pas faire… et pourtant ! » a suscité beaucoup de réactions de la part des internautes. À vrai dire beaucoup plus que tout ce à quoi j’aurais pu m’attendre ! La plupart des réactions étaient positives, d’autres amenaient à une réflexion offrant un échange pertinent, d’autres étaient hors sujet et enfin d’autres étaient en total désaccord. C’est parfait ainsi ! Ce qui fait la richesse d’une société ce sont les opinions et les points de vue qui divergent amenant à un cheminement et à une évolution, en général, positifs. Je tiens donc en premier lieu à vous remercier d’avoir pris le temps de me lire, pour d’autres d’avoir pris le temps de me laisser un commentaire et pour d’autres d’avoir pris le temps de partager virtuellement et/ou plus concrètement l’article.

Je tiens cependant à clarifier certains points qui me semblent utiles afin d’éviter les malentendus ou les incompréhensions si typiques à l’univers écrit virtuel :

  • Mon blog, comme mentionné dans la section « Qui sommes nous ? », se veut être un blog familial témoignant de notre mode de vie et de notre choix « éducatif » de laisser place aux apprentissages libres et autonomes de nos enfants. Un témoignage simple et authentique d’une manière de vivre, en partie, en marge de cette société qui sur certains points ne répond pas à nos valeurs. Je tente d’écrire mes billets avec simplicité et de présenter nos choix avec le plus d’humilité possible sans jamais vouloir entrer dans une interminable polémique.
  • En aucun cas, je ne me place en opposition à quelconque méthode, approche ou institution éducative. J’exprime mon point de vue sur l’enfance et sur ma conception de ce que devrait être les relations entre adultes et enfants. Évidemment, je m’oppose comme plusieurs d’entre vous à l’utilisation de la violence physique et verbale mais chacun de nous fait comme il l’entend. Je n’écris pas ce blog pour dénoncer la manière dont les autres vivent… Être parent est ce que j’ai eu de plus difficile à faire. Nous faisons ce que nous pouvons avec ce que nous savons au moment où nous en sommes dans notre vie. Notre bagage émotionnel et éducatif nous influence… puis arrive nos enfants… éclaireurs du monde, apaisant nos maux de grands, et nous révélant au fil du temps tout ce qu’on refuse à l’intérieur de nous afin de nous faire grandir ! Mon expérience de maman de 4 enfants m’a démontrée à quel point ils sont notre lumière. Ils révèlent quotidiennement ce que nous avons de meilleur en nous mais aussi ce que nous avons de pire ! C’est ce que j’ai compris et c’est aussi ce que je souhaite laisser comme trace sur mon blog. Un blog où l’on peut saisir le sens de l’incommensurable amour que nos enfants nous donne, sans égard au jugement. Ils portent sur leur monde un regard que je tente, non parfois sans difficultés, de poser sur eux… mais aussi sur les autres.
  • Jamais je ne serai contre l’existence de l’école. Comme je l’ai déjà mentionné, elle a sauvé l’avenir de beaucoup d’enfants et continuera de le faire. Je pense cependant qu’elle est désormais inadaptée à la réalité. Elle en sauve plusieurs mais elle en détruit également plusieurs. L’école, selon moi, doit changer et offrir une approche plus écologique de l’enfance, respectant l’individu qu’est l’enfant. L’enfant n’est pas l’inférieur du maître, il est son partenaire. De voir fleurir autant d’écoles alternatives est un pas de géant… maintenant, il ne faut pas oublier de faire évoluer la mentalité de l’enseignant, de l’éducateur, de l’accompagnant.
  • Enfin, je souhaite ajouter que j’ai totalement conscience de la situation de certaines familles. J’ai conscience que, parfois, les situations financières, les relations familiales, le couple, le travail, ne permettent pas aux parents de faire des choix de vie différents. J’ai conscience que certains parents n’ont aucun intérêt à aller vers une autre approche éducative. J’ai conscience que la garderie, l’école, les colonies de vacances peuvent dépanner et que ce n’est pas pour autant que ces parents n’aiment pas leurs enfants… Je pense simplement que les enfants de nos sociétés ont des emplois du temps de ministre, qu’ils manquent de temps pour vivre, pour sentir une fleur, pour ramasser un, deux… dix cailloux, pour manger tranquillement leur collation ou simplement écouter le bruit du vent dans les arbres. Ils ont tellement le temps de ne pas avoir de temps… Leur offrir ce temps dont ils ont tant besoin c’est leur offrir de l’amour.   Ne pas les inscrire à 10 000 activités mais simplement prendre le temps de regarder avec eux leur dessin animé préféré c’est leur offrir de l’amour. Prendre le temps de les admirer c’est leur offrir de l’amour. Prendre le temps de leur montrer le monde c’est leur offrir de l’amour… Et c’est à nous parents, ceux qui leur ont donné la vie, ceux qui, par leur amour fusionnel ont crée un être d’amour et de lumière, de les voir comme de tels individus merveilleux et étonnants en oubliant cette unique image de « la responsabilité parentale ».

Alors, à vous qui me lisez… n’oubliez pas d’AIMER VOS ENFANTS dans la SIMPLICITÉ et l’AUTHENTICITÉ. Je vous remercie d’avoir pris le temps… de me lire.

IMG_5300

 

2 réflexions sur “Quand le unschooling fait réagir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s